Du nouveau pour le BPJEPS Activités Équestres!

Du nouveau pour le BPJEPS Activités Équestres!

Comme toutes les autres spécialités, le BPJEPS Activités Équestres fait peau neuve. La réforme des BPJEPS fait passer les diplômes de 10 à 4 Unités Capitalisables. Voici quelques autres détails sur cette réforme :

 

CE QUI CHANGE

Leur appellation :

  • Avant : BPJEPS ACTIVITÉS ÉQUESTRES Mentions « ATTELAGE », « WESTERN », « ÉQUITATION DE TRADITION ET DE TRAVAIL », « TOURISME ÉQUESTRE ». Cependant il est possible de suivre un cursus orienté western, attelage, etc…si votre niveau d’entrée technique est en relation avec des résultats sportifs.
  • Maintenant : BPJEPS ÉDUCATEUR SPORTIF Mention ACTIVITÉS ÉQUESTRES

Des options possibles dans le nouveau BPJEPS Éducateur Sportif :

  • Option « initiateur »;
  • Option « perfectionnement technique »;
  • Option « équitation d’extérieur » (qui n’est pas mise en place au CFPPA en 2017-2018)

Les certifications finales :

  • Avant : 10 UC à valider (avec des sous –épreuves)
  • Maintenant :4UC (disparition de l’UC10)
  • Désinscription détaillée des UC (avant / après) téléchargeable Ici

Le niveau d’entrée :

Maintenant et pour le BPJEPS en 4UC : un « vrai » GALOP 7. Pour l’apprentissage (en 2 ans), possibilité d’entrer avec le niveau galop 6.

Test d’Exigences Préalables (TEP) :

  • Épreuves différentes et régionalisées
  • Calendrier téléchargeable ici
  • En savoir plus sur le déroulement des sélections et TEP ici

CE QUI NE CHANGE PAS

  • Une formation en alternance (entreprise, Organisme de formation)
  • Des pôles techniques (centres équestres experts de la formation chargés de l’approfondissement des compétences techniques et pédagogiques)
  • Un volume horaire  de formation de 1600 h environ (830h en OF pour tous et 2780 h en entreprise en 10 UC et 804h en 4UC)
  • Des contenus identiques (projet d’animation, séance de cours, technique)
  • Un tarif identique voisin de 7800 € pour la formation continue
  • Des prérogatives à l’issue de l’examen qui seront les mêmes
  • Un financement possible qui peut être pris en charge , sous conditions ( de ressources, de chômage, etc.)  par les Conseils Régionaux  (notamment en Normandie), dans le cadre d’un  CIF ou reconversion, ou par un organisme de financement(OPCA type FONGECIF,OPCALIA, FAFSEA, UNIFORMATION….)
  • Lla possibilité de le faire en apprentissage ( sur 1 ou 2 ans en fonction du cursus )
  • Des TEP (Tests d’Entrée Préalables) organisé sous le couvert de Jeunesse et Sport.
  • Des sélections organisées par l’Organisme de formation
  • Un positionnement qui peut permettre des allègements du nombre d’heures de formation

 

7 avril 2017Permalink